Chirurgies intimes femmes Tunisie : prix chirurgies génitales esthétiques et reparatrices

La chirurgie intime de la femme en Tunisie désigne l’ensemble des interventions, qu’elles soient esthétiques ou réparatrices, de l'appareil génital de la femme. On y retrouve trois principales interventions parmi lesquelles, la nymphoplastie de réduction ou labioplastie qui vise à corriger une hypertrophie des petites lèvres ; ici aussi se trouve l’hyménoplastie pour reconstruire l’hymen sans aucune trace visible ; tout comme on y retrouve une lipoaspiration du pubis permettant de supprimer l’excès de graisse situé au-dessus des poils pubiens.

Chacune de ces interventions présentent une particularité tant au niveau des résultats que de la technique opératoire permettant d’atteindre ce résultat. Cet article vise à présenter de manière succincte les opérations de remodelage ou de réparation de l’appareil génital féminin.

chirurgies esthétique genitales femmes Tunisie prix

Prix chirurgies intimes femmes Tunisie

Vaginoplastie A partir de 1800€
Nymphoplastie A partir de 1800 €

Le prix de la chirurgie intime de la femme en Tunisie est déterminé en fonction du type d’intervention désirée par la patiente. Le tarif de la nymphoplastie n’étant pas le même que le tarif de l’hyménoplastie, qui n’est pas le même que le tarif de la liposuccion du mont de vénus, il est nécessaire que le patient remplisse gratuitement en ligne, une demande de devis. Il peut aussi solliciter le prix en dinar ou le prix en euro. Le montant retenu sera un forfait tout compris permettant de couvrir les différents frais liés à la chirurgie, et les frais de prise en charge  touristique du patient (hôtel, véhicule avec chauffeur, etc.). Demandez ici votre devis personnalisé.

Obtenir un devis Gratuit

Déroulement interventions de la chirurgie esthétique intime Tunisie

Chacune des opérations de la chirurgie de l’intimité féminine ayant sa particularité, le procédé opératoire est nécessairement distinct suivant les interventions.

La labioplastie ou réduction labiale

La taille et l’aspect des lèvres génitales (grandes lèvres et petites lèvres) différent selon les femmes. En plus, en raison de nombreux accouchements, on peut assister à une hypertrophie des petites lèvres chez certaines femmes.

On parle d’hypertrophie des lèvres, lorsque celles-ci mesurent environ 4 cm. Sur le double plan esthétique et fonctionnel, une hypertrophie des lèvres peut être source de complexe et de gêne. S’il n’existe pas de modèle de vulve standard, on ne peut nier que des lèvres hypertrophiées peuvent causer une gêne dans la pratique de certains sports comme le vélo, ou pour le port de certains vêtements ou sous-vêtements.

Dans ce cas, seule une labioplastie peut permettre de retirer l’excès de peau ou de graisse, et ainsi harmoniser les petites lèvres. Pour parvenir à ce résultat, le chirurgien a le droit entre deux techniques chirurgicales. Il peut soit pratiquer une résection triangulaire, soit une résection longitudinale.

La première technique consiste à pratiquer une ablation du triangle excédentaire. La seconde technique quant à elle vise à retirer la muqueuse le long de la lèvre. Autrement dit, la réduction des lèvres se fait en coupant l’excès dans le sens de la longueur. Cette technique est sollicitée lorsque l’excès de lèvres est important ou en cas de son hyperpigmentation.

Le choix de l’une ou de l’autre des techniques de réduction labiale dépend uniquement de l’anatomie de la femme. La nymphoplastie est réalisée sous anesthésie générale. La durée de l’intervention est d’une heure.

Suites opératoires labioplastie

Compte tenu du fait que des fils résorbables sont utilisés pour la suture, il n’est pas nécessaire de les retirer. La patiente peut constater dans les jours suivants l’opération, un gonflement léger des petites lèvres, des ecchymoses, des douleurs, et le plus souvent une sensation d’inconfort. Au bout de 10 jours, ces complications disparaissent.

Resserrement du vagin ou la vaginaplastie

Les opérations de resserrement vaginal sont demandées par certaines femmes qui ont l'impression que leur vagin s'est relâché après un accouchement ou avec l'âge. En conséquence, elles affirment que les rapports sexuels sont moins satisfaisants pour elles ou leur partenaire. L'intervention peut être aussi simple que la mise en place de sutures à l'introitus vaginal (ouverture vaginale), ou peut impliquer l'excision de l'excès de muqueuse vaginale ainsi que le resserrement des muscles de la paroi vaginale postérieure.

L'hoodectomie clitoridienne

La hoodectomie, ou ablation du pli de peau autour du clitoris, est pratiquée pour exposer le clitoris et le rendre plus sensible.

L’hyménoplastie

C’est l’intervention de la chirurgie intime de la femme permettant de reconstruire un hymen déchiré à la suite d’une agression sexuelle ou pour des raisons personnelles. La reconstruction de l’hymen en d’autres termes, permet de restaurer la virginité de la femme.

La chirurgie de reconstruction de l’hymen dure 30 mn environ. Elle est pratiquée sous anesthésie générale. Deux techniques chirurgicales permettent de reconstruire l’hymen de la femme.

Le chirurgien peut dans un premier cas, se servir des restes de l’hymen qu’il suture entre eux ; dans l’autre cas, si l’hymen restant n’est pas suffisant, il peut se servir des lambeaux vaginaux pour reconstruire l’hymen. Il n’y a aucune trace visible après la reconstruction de l’hymen, quelle que soit la technique utilisée.

Suites de l’hyménoplastie

Les fils de suture se résorbent après 3 semaines. Le patient ne pourra à nouveau pratiquer une activité sexuelle qu’après 1 mois. Un saignement lors de ce premier rapport sexuel post-hyménoplastie est possible, mais pas obligatoire. Toujours est-il que l’hymen reconstruit résiste à la pénétration.

Exceptionnellement cependant, il est possible qu’une infection de la peau, une infection urinaire ou une infection vaginale survienne après une chirurgie de réduction des petites lèvres. Une abstinence sexuelle de 4 semaines est requise après une réduction des lèvres.

Liposuccion et lipofilling du pubis ou Mont de Venus

Chez la femme on parle davantage de la liposuccion du mont de venus que de la liposuccion du pubis qui est la même intervention réalisée chez la femme. La particularité de l’excès graisseux localisé sur le mont de venus, c’est qu’elle lui donne un aspect bombé, très inesthétique. Seule une lipoaspiration permettra alors d’enlever la graisse excédentaire et ainsi de réduire l’épaisseur du pubis.

Cette intervention consiste à se servir de canules mousses, que l’on introduit à travers de petites incisions réalisées sur le mont de venus, pour aspirer la graisse localisée. S’il existe un excès de peau, un lifting du pubis sera réalisé pour la résection de l’excès de peau. En revanche, les injections de graisse ou lipofilling du Mont de Venus ou les grandes lèvres repulpent ces structures, leur donnant une apparence plus jeune.

La lipoaspiration du mont de venus peut être réalisée isolément ou associée à une liposuccion abdominale. La liposuccion du pubis est réalisée sous anesthésie locale et dure 20 mn environ.

Suites liposuccion du pubis

Elles sont simples. Plutôt que des douleurs, le patient ressentira des courbatures. Un œdème apparaîtra sur la zone opérée. De même, il surviendra des ecchymoses. Ils disparaissent après 2 ou 3 semaines. Une désocialisation de 2 à 4 jours peut être nécessaire après une lipoaspiration du mont de venus. La reprise des activités physiques après une liposuccion du pubis est envisageable après 1 mois.

Résultat chirurgie intimes femmes

Comme pour de nombreux aspects de l'anatomie humaine, il existe une grande variété de formes, de tailles et d'apparences des organes génitaux féminins, qui se situent toutes dans les limites de la normale. Avant de subir une intervention chirurgicale, il est important de déterminer s'il y a vraiment un problème au niveau des organes génitaux ou si une autre solution serait plus gratifiante. C’est à peu près, après 6 semaines que les résultats d’une nymphoplastie se présentent. Ce résultat intervient le plus souvent après la disparition totale de l’œdème. Le résultat d’une liposuccion du pubis est définitif après 4 mois, bien qu’immédiatement après l’intervention, une amélioration de l’aspect du pubis puisse être constatée. S’il n’y a aucune variation de poids importante, ce résultat sera durable.