Pourquoi accumule-t-on la graisse au niveau du ventre ?

liposuccion graisse abdominale

La graisse abdominale fait l’objet d’une particulière attention et d’une terrible répugnance. Et pour cause, il est difficile de cacher un ventre bedonnant ou un tablier abdominal. Mais, plutôt que de rechercher les causes de l’accumulation de graisse abdominale, c’est d’abord à ses effets que l’on s’attaque : perdre la graisse du ventre à tout prix. Ceci pour s’entendre dire qu’il est difficile de perdre du ventre. Or, en connaissant les causes de la graisse abdominale il est plus facile de l’éviter ou de la combattre. Ce qui éviterait sans doute le recours à la liposuccion abdominale.

Le dérèglement hormonal

Les femmes plus particulièrement stockent de la graisse au niveau du ventre en raison d’un bouleversement hormonal. Une chute du taux d’œstrogène en raison de la ménopause entraîne par exemple le développement de la graisse viscérale chez la femme. Cependant, certaines femmes présentent un taux élevé de testostérone, et ne prennent donc pas nécessairement de la graisse abdominale à la ménopause.

Donc, si le rapport entre œstrogène et testostérone est faible, il est plus probable qu’en mangeant des aliments sucrés, gras ou qu’un simple stress s’accompagne du gras abdominal.

Une mauvaise alimentation

On parle davantage ici d’un déséquilibre alimentaire ou d’une suralimentation. Que l’on mange de manière déséquilibrée ou que l’on mange en excès, il est alors facile de stocker des graisses au niveau de l’abdomen. Une alimentation équilibrée est constituée en plus des 3 repas, d’une portion de protéines (animale et végétale), de céréales complètes, de sucres non raffiné ou de miel, et de graisses saines.

Le stress

Comment le stress fait-il prendre du poids ? Le stress ou l’anxiété s’accompagne le plus souvent par la libération de trois types d’hormones à savoir : l’adrénaline, la noradrénaline ou encore le cortisol. Lesdites hormones influent sur le métabolisme, sur l’appétit et sur la perte de poids.

Le rôle du cortisol par exemple est de réguler l’équilibre énergétique et de sélectionner entre les glucides, les lipides et les protéines, ce dont l’organisme a besoin pour la gestion du stress. On comprend donc que dans certaines situations, il aide l’organisme à stocker la graisse abdominale parce qu’il aura permis le développement des adipocytes dans les cellules adipeuses matures. En plus, plus on a un niveau de cortisol élevé, plus on a des envies de sucre et une sensation de faim permanente.

Le sédentarisme

Peut-être est-ce de ce côté qu’il faut chercher la cause de la graisse abdominale ? A force de rester coincé dans son canapé, face à la TV ou sur son smartphone, on finit par penser que ne pas avoir de vie sociale, ne pas pratiquer une activité physique régulière, est la norme. Or, pour avoir un ventre plat, il faut aussi pratiquer du sport régulièrement.

 

Laisser un commentaire

Nos chirurgiens répondront à toutes vos questions :