Quelles sont les différentes techniques d’augmentation mammaire ?

En raison des nombreux avantages que la chirurgie d’augmentation des seins offre, tant sur le plan physique que sur le plan psychologique, de plus en plus de femmes, parfois influencée par la belle poitrine de certaines célébrités ou des latinos, souhaitent une augmentation du volume de leurs seins.

Dès lors, se pose le problème du choix de la technique d’augmentation mammaire. Entre l’augmentation mammaire par implants et le lipofilling mammaire, on ne sait plus quoi choisir. Encore que si l’on opte pour des prothèses mammaires, il faut pouvoir faire le choix entre les prothèses rondes et les prothèses anatomiques. De quoi les perdre.

Pourquoi augmenter ses seins ?

Celles qui pensent à une plastie d’augmentation mammaire sont au moins dans l’un des cas suivants : une aplasie mammaire, une hypotrophie mammaire, une ptose mammaire… Bref elles se sentent complexées par la taille de leur poitrine dont elles jugent le volume insuffisant. Si les indications de la chirurgie d’augmentation mammaire peuvent être ainsi énumérées, faire le choix de donner du volume à sa poitrine relève d’abord d’une motivation personnelle.

Comment augmenter le volume des seins ?

S’il existe des astuces naturelles pour raffermir la poitrine, il n’y en a pas, du moins il n’en existe pas qui offre le même résultat que la chirurgie esthétique. Cette dernière propose plusieurs solutions pour augmenter la taille des seins.

Il s’agit de la technique classique d’augmentation des seins. Elle consiste à introduire des implants en silicone pouvant avoir une forme ronde ou une forme en poire, dans la poitrine de la patiente pour en modifier la forme et le galbe ou bien le volume.

Ces implants sont remplis du gel de silicone cohésif qui, même en cas de rupture de l’implant (ce qui est rare), ne s’écoule pas. L’implant inséré dans la poitrine en position pré musculaire ou en position rétro musculaire selon la morphologie de la patiente, se fait en passant par la voie axillaire (incision sous l’aisselle), la voie sous-mammaire (incision dans le sillon mammaire) ou par la voie hémi-aréolaire inférieure (incision dans la zone aréolaire).

Cette une technique d’augmentation mammaire moins invasive que la pose des prothèses. Elle consiste simplement à prélever la graisse du patient que l’on centrifuge et lui réinjecte dans les seins.

L’augmentation des seins par transfert de graisse offre l’avantage d’être une technique d’augmentation naturelle des seins étant donné que la graisse est prélevée sur le patient même, par conséquent est biocompatible. Il n’y a donc pas de risque de rejet comme cela peut être le cas après une implantation mammaire. En outre, il s’agit d’une technique d’augmentation définitive des seins, contrairement à l’implant qu’il faut remplacer après une dizaine d’années. Le seul inconvénient c’est qu’on ne peut espérer le même volume mammaire qu’avec l’implant.

Laisser un commentaire

Nos chirurgiens répondront à toutes vos questions :